Rencontre avec un vigneron : Domaine Aimé Blouzard

Mai 19, 2022 | Non classé

Je suis allé poser quelques questions à Rémi Desmaris, vigneron passionné et passionnant qui gère le Domaine Aimé Blouzard.

Aimé Blouzard c’est un domaine familial situé à Péronne en Bourgogne. Les vignes s’étalent sur près de 6 hectares sur les communes de Péronne et de Saint-Gengoux-de-Scissé. Trève d’explications, je laisse la parole à Rémi …

Peux-tu te présenter et présenter ton domaine en quelques mots ?

Rémi, 33 ans, vigneron depuis 2016. J’ai commencé à vinifier en 2018, année de la construction de ma cuverie dans l’ancienne étable de mon grand-père Aimé. Le domaine est en conversion AB depuis 2019, sur une surface exploitée de 9.50 hectares (Chardonnay et Pinot Noir). Installé indépendamment de mes parents, nous travaillons pour autant main dans la main. Les vignes exploitées ont été plantées par mes grands-parents maternels.

Comment es-tu arrivé au domaine ou au métier de vigneron ?

J’ai étudié et travaillé dans les domaines du sport et du social avant de devenir vigneron. Au fil des années, j’ai ressenti le besoin de travailler au contact de la nature et au rythme des saisons. J’ai également pris conscience que les vignes, outil de travail de mes parents hérité de mes grands-parents, sont au coeur du paysage et de la culture bourguignonne. J’avais envie d’en faire mon métier. C’est une expérience dans un domaine viticole australien qui a conforté cette envie. A mon retour, je me suis donc formé pour devenir vigneron.

Présente-nous ton terroir, quelle est sa spécificité ?

La majeure partie de l’exploitation est située sur la commune de Péronne en Saône-et-Loire. Composé essentiellement de Chardonnay, le vignoble mâconnais possède également du Pinot Noir, du Gamay et de l’Aligoté. Pour ma part, j’ai des vignes en Chardonnay, un peu de Pinot Noir et une petite parcelle de Gamay. Les sols sont principalement argilo-calcaire, mais certaines parcelles sont sur du silex. Le Mâcon-Péronne est un vin frais et fruité, bien entendu la maturité au moment de la récolte va influencer le vin fini, mais nos vins sont structurés avec une jolie palette aromatique.

Parlons du réchauffement climatique. Quelles sont les conséquences sur ton domaine ?

Le dernier millésime (2021) n’est pas le bon exemple : une météo capricieuse avec de la pluie et des températures assez basses si l’on compare aux 3 dernières années. Mais le réchauffement climatique est une réalité que nous, agriculteurs, devons appréhender en nous adaptant et en modifiant certaines de nos pratiques. Les fortes chaleurs ont bien entendu une influence sur les vins puisque nous arrivons plus facilement à maturité phénolique avec des taux de sucre naturelle élevé, aussi bien en blanc qu’en rouge. Le manque de pluie sur certains millésimes impacte également les rendements.

En 3 mots, que faut-il pour faire un bon vin ?

Utiliser le moins d’intrants possible, être patient, et y mettre de la sincérité.

 

Peux-tu nous raconter une anecdote de ton métier ou ta plus belle rencontre ?

C’était en décembre 2015, la première fois que mon père m’a appris à tailler un cep. J’ai vraiment apprécié alors qu’enfant et adolescent, je n’aimais pas aller à la vigne. Ca a été un moment fort pour moi.

Si tu étais un cépage (un vin ?), tu serais lequel ?

Je serais un Mâcon-Péronne (100% chardonnay). C’est une appellation qui mérite d’être connue et dégustée. Grâce à une belle entente entre la plupart des vignerons (indépendants ou coopérateurs), nous agissons pour mieux intégrer le vignoble à notre village tout en préservant au maximum l’environnement.

Un conseil d’un accord met-vin ?

Je n’ai pas vraiment de conseils, il faut simplement apprécier le vin et profiter du moment. Avec des gens qu’on aime, c’est encore mieux.

Quelle est la plus belle bouteille que tu as en cave chez toi ?

Je ne suis pas un buveur d’étiquette. J’aime déguster chez le ou la vigneron.ne et ressentir la passion qu’il ou elle a pour son travail. Amoureux de vin rouge et de découverte, je dirai donc un Irouléguy 2018 du domaine Bordaxuria, d’Elorri Reca et Brice Robelet.

Envie de déguster une bouteille du domaine Aimé Blouzard ou de découvrir d’autres vignerons ? Réservez votre atelier de dégustation de vin ! Je vous accueille chez moi, au coeur du célèbre quartier de Montmartre, pour vous faire découvrir les vins issus de vignerons indépendants que j’ai sélectionné. Un moment de dégustation et de partage autour du vin.

Confirmez votre âge En entrant sur ce site, je certifie avoir l’âge légal pour consommer de l’alcool dans mon pays de résidence.